Accueil > Notre vie > Et le fromage ?

 

Et le fromage ?

Bien que la principale occupation du moine soit la recherche de Dieu dans la prière et l’étude, il doit cependant subvenir à ses besoins matériels par le travail. A l’activité purement agricole du début, succéda bientôt la fabrication du fromage pour l’utilisation et la conservation du lait d’un troupeau qui ne cessa de croitre.
Port du Salut, Dès 1850, les Pères décidèrent d’agrandir les locaux de la fromagerie et de construire des caves d’affinage adaptées à la nature de la fabrication. Le lait de la ferme fut complété par une collecte organisée parmi les élevages voisins. La vente du fromage commença à se developper à Laval et les environs du monastère.

En 1873, le "Port-du-Salut" fit son apparition sur le marché de Paris. La marque "PORT DU SALUT" fut déposée en 1874, et mondialement connue, plus généralement sous le nom de "PORT-SALUT". Les imitations devant porter l’appellation de "SAINT PAULIN". Par suite de l’évolution de la production du lait et du marché, la fromagerie étant devenue trop importante pour eux, les les religieux cédèrent en 1959 à la Société Anonyme "LES FERMIERS REUNIS", qui continua à exploiter la marque.

Depuis, les religieux ont fait un effort pour l’aménagement de la ferme et l’élevage sélectionné des vaches laitières. Le lait du cheptel leur permit rapidement la reprise de la fafrication du fromage, à l’échelle artinasale, au lait entier non pasteurisé, façon d’autrefois, sous la marque "FROMAGE DE L’ABBAYE".
Aujoud’hui la fabrication du fromage est arrêtée ainsi que la ferme d’élevage de vaches laitières.

 

Saint Bernard,

 
 

 

 

 
 
 

 

 
 

Abbaye du Port du Salut - 53260 Entrammes | tél : (33) 02 43 64 18 64 - fax : (33) 02 43 64 18 63

 
>>>>