Accueil > Prier avec nous > Commentaires 1ére lecture > 20e Dimanche- Ephésiens 5, 14-20

 

20e Dimanche- Ephésiens 5, 14-20

Ephésiens 5,14-20

2ième lecture :

14 tout ce qui apparaît, en effet, est lumière. C’est pourquoi l’on dit :
Eveille-toi, toi qui dors, lève-toi d’entre les morts, et sur toi luira le Christ.
15 Ainsi prenez bien garde à votre conduite ; qu’elle soit celle non d’insensés mais de sages,
16 qui tirent bon parti de la période présente ; car nos temps sont mauvais ;
17 ne vous montrez donc pas inconsidérés, mais sachez voir quelle est la volonté du Seigneur.
18 Ne vous enivrez pas de vin : on n’y trouve que libertinage ; mais cherchez dans l’Esprit votre plénitude.
19 Récitez entre vous des psaumes, des hymnes et des cantiques inspirés ; chantez et célébrez le Seigneur de tout votre cœur.
20 En tout temps et à tout propos, rendez grâces à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ. 21 Soyez soumis les uns aux autres dans la crainte du Christ.

Dimanche dernier, Paul nous invitait imiter le Christ qui « s’est livré pour nous en offrant le sacrifice », à vivre dans l’amour, donc dans une rupture radicale avec la vie passée de manière à « être à l’aise » dans la voie de l’amour.
Désormais la vie fraternelle comporte des exigences en rapport avec la marque de l’Esprit dont ils ont été marqués.
Aujourd’hui, Paul continue de livrer ses consignes de manière plus positive tout en se démarquant des comportements du monde et les enracinant dans l’imitation du Christ, réveillé d’entre les morts. Le baptisé, immergé avec Christ dans le mystère de sa mort est appelé à vivre en réveillé d’entre les morts.
Paul commence par une mise en garde : dans la foi, que le croyant soit vigilant cad conscient de Celui qui l’habite, et du sceau dont il est marqué.
La sagesse n’est pas seulement un art de bien vivre appris de l’extérieur, elle a sa source en Dieu et plus près de nous dans la vie, les actes, la parole du Christ.
La Sagesse trouve sa source, son originalité en Celui qui est passé de la mort à la vie et nous appelle tous à être des vivants : « réveille-toi … »
La Sagesse c’est l’abandon de ce qui est mort pour se laisser illuminer par le Ressuscité.
Eclairés par le verset 14 notre péricope prend une toute autre allure et on perçoit mieux ce que Paul veut nous dire lorsqu’il nous invite à vérifier avec rigueur notre manière de marcher avec Christ.
· vivez comme des sages
· profitez, tirez parti du temps présent
· laissez vous conduire , remplir par l’Esprit Saint
· et pour cela que la Parole soit au centre de vos vies : Paroles, hymnes, psaumes, prières et qu’à tout moment vous puissiez rendre grâce.
Le baptisé, immergé avec le Christ dans sa Pâque est appelé à vivre en Réveillé d’entre les morts, toute la vie illuminée par le Ressuscité.
Paul saisit l’occasion pour rappeler à la communauté l’importance et le rôle de l’Esprit dans notre prière liturgique. Il s’agit de nous laisser remplir de l’ivresse de l’Esprit. Il ne s’agit pas de considérer la prière comme une drogue, de nous évader en elle pour fuir la réalité parfois pénible de l’existence. Il s’agit de trouver dans la prière la force de lutter pour la libération que le Seigneur nous apporte.
« Les jours sont mauvais » : cette citation a une signification apocalyptique au milieu des turbulences de la vie en société, où la tentation est grande de vivre comme tout le monde. « Cette formule d’origine apocalyptique …n’est pas un appel à fuir la réalité du monde mais à y œuvrer même à contre-courant. Aussi le comportement des chrétiens ne doit pas se laisser impressionner par la folle conduite de ce monde, mais se laisser inspirer par ce qui plaît au Seigneur, - ce qui est sa volonté. La volonté de Dieu est, dans ce verset, le discernement entre le bien et le mal. Il s’agit donc de comprendre ce que Dieu veut de façon concrète dans le monde particulier où se trouvent les croyants » Ch Reynier Epitre aux Ephésiens pe 164
« Ne vivez pas comme des fous » : le monde serait-il fou ? le risque est grand de faire comme tout le monde, de s’assoupir et se laisser surprendre au Jour de la manifestation finale du Ressuscité.
« Tirez-parti du temps présent » cad ne vivez pas dans le passé ne vous projetez pas dans l’avenir. Nous n’ ‘avons prise que sur l’instant présent. C’est là que se joue notre salut et que le don de Dieu nous est assuré. Ne pas tirer parti du temps présent c’est fuir la réalité et la rencontre avec Dieu au cœur des événements de la vie.
Cette lecture nous invite à faire un choix entre sagesse et inintelligence.
.Sommes-nous des sensés au sens évangélique du terme ? Sommes-nous soucieux de puiser dans le Christ un sens chrétien à notre vie plutôt que de donner dans le défaitisme devant les situations parfois insensées auxquelles nous sommes aujourd’hui confrontés ?
« Laissez-vous conduire par l’Esprit » : l’Esprit qui est plus sage que les plus malins de notre monde sera notre guide. C’est alors que nous vérifierons notre manière de marcher à la suite du Christ, et pourrons faire preuve de discernement en vue de saisir le désir du Seigneur.

 

Saint Bernard,

 
 

 

 

 
 
 

 

 
 

Abbaye du Port du Salut - 53260 Entrammes | tél : (33) 02 43 64 18 64 - fax : (33) 02 43 64 18 63

 
>>>>